13 octobre 2016

Unilend est la première plateforme à être autorisée à intermédier des minibons

Unilend, le leader français du financement participatif sous forme de prêt, est la première plateforme à être autorisée à opérer des minibons.

Depuis 2013, Unilend a relancé l’utilisation des bons de caisse pour permettre aux particuliers de prêter directement à des PME.

Le 1er octobre dernier, les bons de caisse ont été remplacés par les minibons que seuls les Conseillers en Investissement Participatif (CIP) autorisés par l’Autorité des marchés financiers (AMF) peuvent désormais proposer.

Ces minibons, dans la continuité des bons de caisse, permettront aux personnes morales de prêter sur Unilend et aux personnes physiques de prêter des montants supérieurs à 2 000 euros par projet, limite actuelle aujourd’hui fixée pour les prêts réalisés via les Intermédiaires en Financement Participatifs (IFP).

Nicolas Lesur, fondateur d’Unilend, se félicite de cet important développement : « Après avoir réintroduit les bons de caisse en 2013, nous sommes très fiers d’être les premiers à être autorisés à intermédier des minibons. Ces minibons sont très attendus par notre communauté de prêteurs qui pourront continuer à prêter dans un cadre rénové ».

A propos d’Unilend :

Leader français du financement participatif de prêt aux PME, Unilend permet à des entreprises de toute la France et de tous secteurs d’activité d’emprunter directement auprès du grand public. Fort de la plus grande communauté de prêteurs actifs (10 950) en France, Unilend est devenu en 3 ans l’acteur de référence dans le secteur du crowdlending. Unilend a déjà permis de financer plus de 280 projets pour un montant total de 21 millions d’euros.