Risques liés à l’investissement

Risque de perte totale ou partielle du capital investi

L'investisseur doit être conscient du risque de perte d'une partie ou de la totalité du capital investi en cas d’absence de remboursement des échéances de prêt ou des coupons pour les minibons/obligations. L’entreprise ne réussit pas à développer l’activité comme prévu ce qui implique un risque important. Un investisseur raisonné ne devrait investir que des montants pour lesquels il est capable de faire face financièrement à leur perte.

Risque d’illiquidité

L’investisseur qui souhaite revendre tout ou partie de ses Titres avant leur échéance peut rencontrer des difficultés à trouver un acquéreur, conduisant à pouvoir rendre impossible une telle revente. Les Titres ne feront l’objet d’aucune cotation et aucun marché secondaire ne sera organisé.

Les opérations de prêt ou de minibons/obligations se caractérisent par un remboursement selon un échéancier pré-établi; il n’est pas possible de demander le remboursement de son investissement par anticipation

Risques spécifiques liés à l’investissement en obligations

Remboursement incomplet

Si la société financée par emprunt obligataire se retrouve en difficulté avant l’échéance, des créanciers prioritaires par rapport au investisseurs participatifs (ex : la banque, des fournisseurs etc.) pourront se faire rembourser avant ceux-ci. Il peut alors en résulter que la société n’ait pas la capacité de rembourser les obligations Unilend.

L’absence de défiscalisation et de déductibilité des pertes

La défiscalisation n’est pas possible pour ces obligations et en en cas de distribution positive, l’imposition des intérêts s’effectue à la source par défaut au prélèvement forfaitaire unique (possibilité d’opter pour le barème progressif ultérieurement). En cas de perte dans votre investissement, celle-ci ne pourra pas être reportée en déduction de vos gains sur d’autres investissements en valeurs mobilières pour le calcul de l’impôt sur le revenu. Ces désavantages et risques sont communs aux deux types d’obligations.

Liquidité : anticipation ou prorogation des emprunts

Comme mentionné précédemment, mis à part la durée variable sur laquelle peut porter cette créance, la liquidité des obligations dépend de leur modalité de remboursement et de versement des intérêts.

D’autres éléments contractuels peuvent modifier la liquidité des obligations. Elles peuvent être remboursées à l’avance par la société emprunteuse, vous récupérerez donc vos fonds plus tôt, sachant que les intérêts sur la période restante jusqu’à l’échéance prévue ne vous seront pas dus.

L’échéance du remboursement peut aussi être prorogée, c’est-à-dire décalée, d’une durée contractuellement fixée de 6 mois. Cette prorogation, qui est une flexibilité laissée à l’emprunteur par Unilend, signifie qu’une émission d’obligation prorogée peut s’opérer jusqu’à 6 mois après la date prévue initialement.

Risque de taux

Au cas où une revente d’Obligations avant leur échéance serait rendue possible, l’attention des investisseurs est attirée sur la perte qui pourrait en résulter, du fait d’une éventuelle hausse des taux d’intérêt applicables sur la période de détention.

Diversifier mon portefeuille

L'investissement participatif (en prêt, en minibons ou en obligations) est un activité risquée qui peut impliquer une perte en capital due à un défaut de paiement de l'entreprise, un risque d'illiquidité .. . La clé pour limiter le risque de perte de capital est de diversifier son portefeuille de prêts en prêtant à plusieurs entreprises.

Si vous avez 500€ à investir, mieux vaut prêter 20€ à 25 projets plutôt que 500€ à un seul projet. Unilend gère pour le compte des prêteurs l’ensemble du processus de recouvrement des prêts en retard ou défauts. Unilend se charge du recouvrement amiable et gère le recouvrement judiciaire avec des partenaires externes (avocats, huissiers).

Quels sont les différents niveaux de diversification ?

Le saviez-vous ?

Lorsque vous êtes connecté à votre espace prêteur, votre avatar apparait dans la couleur qui correspond au niveau de diversification de votre portefeuille.

Pour vous accompagner dans la construction de votre portefeuille de prêts, Unilend qualifie votre niveau de diversification de la manière suivante :

  • Débutant : entre 0 et 19 entreprises soutenues, votre portefeuille n’est pas diversifié
  • Apprenti : entre 20 et 49 entreprises soutenues, votre portefeuille est très peu diversifié
  • Intermédiaire : entre 50 et 79 entreprises soutenues, votre portefeuille est encore peu diversifié
  • Confirmé : entre 80 et 119 entreprises soutenues, votre portefeuille est correctement diversifié
  • Expert : à partir de 120 entreprises soutenues, votre portefeuille est bien diversifié

Quel est l'impact du risque sur mon portefeuille ?

Pour réduire votre risque, il est important de répartir vos prêts sur un maximum d'entreprises. Autrement dit, ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier.

Nous avons simulé l'impact d'un ou plusieurs défauts sur un portefeuille de prêts.

Hypothèses

  • le même montant est prêté sur chacune des entreprises
  • les cas de défauts présentés sont les plus pessimistes à savoir un défaut complet, c’est-à-dire une entreprise qui ne rembourserait aucune échéance
  • les prêts sont systématiquement proposés à un taux d'intérêt brut
    de 8,0 %
  • la moyenne de durée des prêts est de 40 mois

Comment lire le graphique ?

Si vous prêtez à chaque fois le même montant au taux d'intérêt brut
de 8,0 % :

  • à 200 projets et que vous avez un défaut complet : le taux d'intérêt brut annuel passera de 8,0 % à 7,7 %
  • à 100 projets et que vous avez un défaut complet : le taux d'intérêt brut annuel passera de 8,0 % à 7,5%
  • à 50 projets et que vous avez un défaut complet : le taux d'intérêt brut annuel passera de 8,0 % à 7,0 %
  • à 10 projets et que vous avez un défaut complet : le taux d'intérêt brut annuel passera de 8,0 % à 2,6 %

Où retrouver les statistiques sur le risque ?

A titre individuel, chaque prêteur retrouve les données sur son taux de rendement interne, les éventuels retards, impayés et défauts dans son espace personnel.

De manière globale, sur la page Statistiques, vous retrouverez de manière totalement transparente :

  • le nombre de projets présentant un ou des impayés. Un projet avec impayé est un projet avec une ou plusieurs mensualités en retard. Ce nombre peut fluctuer puisqu’une entreprise peut régulariser un impayé.
  • le nombre de projets ayant fait défaut. Un défaut est caractérisé lorsqu'une entreprise ne rembourse pas et ne sera plus en mesure de le faire.

Pour retrouver ces informations, rendez-vous sur la page Statistiques .

Prêter à nouveau les sommes remboursées

Il est très important de prêter à nouveau les sommes que vous recevez lors de vos remboursements.

Votre taux d’intérêt s’applique en effet au capital qui vous reste à recevoir : vous n’êtes logiquement plus rémunéré sur le capital déjà remboursé puisqu’il vous a été restitué.

Concrètement, si vous prêtez 1 000 euros à 7%, vous ne recevrez pas 70 € d’intérêt par an puisque votre capital prêté diminue au fil des remboursements. Pour obtenir 70€ d’intérêts, il vous faut donc prêter chacun de vos remboursements à de nouveaux projets au taux d'intérêt de 7%. En savoir plus sur le fonctionnement du taux amortissable